Algérie: Octroi d’indus privilèges, corruption et dilapidation de deniers publics, principales charges retenues contre Mahdjoub Bedda, un article de AllAfrica News: Corruption

Temps de lecture estimé: < 1 minute

[ad_1]

Alger — Octroi d’indus privilèges, corruption lors de passation des marchés publics et dilapidation de deniers publics sont les principales charges retenues contre l’ancien ministre de l’Industrie, Mahdjoub Bedda, qui a été placé mercredi en détention provisoire, a indiqué un communiqué du procureur général près la Cour suprême.

“Le Conseiller instructeur près la Cour suprême a auditionné, mercredi, Mahdjoub Bedda impliqué dans l’affaire de Hacène Arbaoui propriétaire de la marque automobile (KIA) pour octroi d’indus privilèges à autrui lors de passation d’un marché en violation des dispositions législatives et règlementaires, abus de fonction délibéré par un agent public en violation des lois et réglementations, conflit d’intérêt, corruption lors de passation de marchés publics et dilapidation de deniers publics”, a précisé le communiqué.

“Le conseiller instructeur a ordonné la mise en détention provisoire du mis en cause”, a conclu la même source.

[ad_2]
Source link

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *