Affrontement sanglant entre militaires et manifestants à Tchaourou : Une trentaine de Policiers républicains blessés

La ville natale de l’ancien chef d’Etat béninois, Boni Yayi est, depuis quelques jours en proie à de violentes échauffourées entre l’armée et certains individus à Savé et à Tchaourou dans le centre du Bénin.

Le bilan fait état de nombreux dégâts matériels, des maisons brûlées, des boutiques incendiées, du commissariat de Police de Tchaourou brûlé et de nombreux véhicules vandalisés. On dénombre également près d’une trentaine d’agents de sécurités blessés.

A l’origine des manifestations, l’interpellation d’un supposé meneur de troubles à l’ordre public le jour du scrutin législatif du 28 avril dernier dans la localité de Tchaourou. Suite à son interpellation par la Police Républicaine, les populations se sont manifestés soulevés pour exprimer leur mécontentement réclamant la libération pure et simple de leur frère.

Selon un communiqué du ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, Sacca Lafia,  la situation serait sous contrôle à Savè et Tchaourou. Et « le gouvernement s’emploie à garantir la sécurité et la libre circulation des personnes et des biens » dans cette partie du Bénin.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com