Affaire TOBOULA : Le Préfet et ses coaccusés fixés sur leur sort

Le verdict est tombé dans la matinée de ce lundi 3 juin 2019. L’ancien préfet du département du Littoral au Bénin et ses coaccusés dans l’affaire de bradage d’un domaine de l’Etat à Fiyégnon dans le 12ème arrondissement de Cotonou ont été fixés chacun sur son sort.

Pour sa part, l’ancien homme fort du Littoral a écopé d’une peine de 12 mois d’emprisonnement ferme pour abus de confiance. Modeste Toboula est également contraint de payer deux millions FCFA d’amende.
Ses codétenus quant à eux ont connu des fortunes diverses. En effet, trois d’entre eux ont été condamnés à cinq ans d’emprisonnement fermes. Il s’agit de Magloire Saïzonou, Clément Dari et Salifou Assah. René Gamavo a été pour sa part écope de 12 mois d’emprisonnement ferme et d’une amande de 200.000 FCFA.

D’autres coaccusés ont été purement et simplement innocenté par le juge qui a aussitôt ordonné leur mise en liberté.

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove © 2019

A propos Frejus SASSE

Rédacteur en chef / Vidéo - Journaliste / Blogger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *