5ème Revue Annuelle des Réformes : 77,28% de taux de mise en œuvre selon l’UEMOA

Le Président de la Commission de l’UEMOA, Abdallah BOUREIMA et le Ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald WADAGNI

Ce mercredi 11 décembre, une rencontre est prévue entre la délégation de la Commission de l’UEMOA, conduite par le Président Abdallah BOUREIMA, le Ministre de l’Economie et des Finances du Bénin, Romuald WADAGNI et le chef de l’Etat, Patrice Talon. Cela entre dans le cadre de la 5ième Revue Annuelle des Réformes, Politiques, Projets et Programmes de l’UEMOA.

Cette rencontre est prévue par l’Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du 24 octobre 2013 qui prévoit que la Commission de l’UEMOA « passe en revue, avec le Gouvernement, les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre des réformes politiques, programmes et projets communautaires au titre de l’année 2019 ».

En effet, selon le président de la Commission, « des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes politiques, programmes et projets communautaires au Bénin. » Ainsi, à l’issue de l’évaluation de la revue 2019, il ressort que le Bénin a maintenu ses acquis dans plusieurs domaines en réalisant un taux de mise en œuvre de réformes de 77, 28% a souligné Abdallah Boureima.

Des conclusions qui ont été rendues publiques ce mardi 10 décembre par la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), en présence du ministre de l’agriculture, Gaston Dossouhoui,  représentant le ministre béninois de l’économie et des finances.

Pour le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Gaston Dossouhoui, de fructueux échanges sur l’Etat de transposition des textes communautaires au Bénin et l’état d’avancement physique et financier des produits, ont eu lieu et ont permis de formuler plusieurs recommandations en vue de lever les goulots d’étranglement qui entravent la mise en œuvre efficace des réformes, politiques, projets et programmes communautaires au plan national.

Le mémorandum d’entente, Conformément aux dispositions de l’Acte additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2019, sera transmis au chef de l’Etat, Patrice Talon ce mercredi.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici