1er mai : Uriel AGBEDJA communie avec les artisans de Sèmè-Podji

Comme il en a pris l’habitude désormais, le président du mouvement politique “Plus Sans Nous” était ce mardi 1er mai 2018 aux côtés des travailleurs de la commune de Sèmè-Podji. Une présence qui lui a permis de rehausser les manifestations marquant la célébration de la fête du travail dans les arrondissements de Sèmè-Podji et d’Ekpè.

Le Président du mouvement politique “Plus Sans Nous” (PSN) ne manque aucune occasion pour apporter son soutien et son appui à toute initiative destinée à valoriser les populations de la commune de Sèmè-Podji. Il l’a encore démontré à l’occasion de la célébration de l’édition 2018 de la fête des travailleurs. Invités par l’association des couturiers et couturières de l’arrondissement de Sèmè-Podji et celle des chasseurs d’images, Uriel Agbèdja ne s’est pas fait prier pour répondre favorablement à l’appel.

Ainsi, accompagné de quelques lieutenants de son mouvement, le jeune leader politique s’est rendu au Centre des jeunes et loisirs de Sèmè-Podji qui a accueilli les manifestations. Venus de tous les coins de l’arrondissement, les artisans, tout corps de métiers confondus ont été séduits par l’engagement et la détermination du président du PSN à les accompagner. En effet, face à l’effervescence et à l’engouement des travailleurs fortement mobilisés pour la circonstance, Uriel Agbédja a promis œuvrer pour qu’ils soient davantage organisés. Il a ensuite pris l’engagement d’être toujours à leurs côtés pour les aider à mieux jouir de leur profession.

Des promesses qui ont suscité un tonnerre d’applaudissement de la part de la foule visiblement séduit par la sincérité et la clarté du discours. Le président du PSN a ensuite procédé à la remise de trophées et d’enveloppes financières aux meilleurs couturiers et couturières sortis vainqueurs du concours d’habillement organisé par l’association. De leur côté, les chasseurs d’images qui se sont distingués à travers leur présence et assiduité aux réunions de l’association, ont eu droit à des cadeaux et des tableaux d’honneur. Des gestes très appréciés des travailleurs qui n’ont pas manqué de remercier leur parrain pour les efforts quotidiens qu’il fournis pour leur épanouissement. Ils se sont donc engagés à le soutenir afin que le rêve qu’il nourrit pour la jeunesse de Sèmè-Podji soit une réalité.

Après l’étape de Sèmè-Podji, le président du mouvement Plus Sans Nous s’est ensuite rendu à Tchonvi pour fêter avec les travailleurs de ce village situé dans l’arrondissement d’Ekpè. Là également, Uriel Agbédja a mis la main à la poche pour soutenir les organisateurs avant de leur promettre de s’impliquer davantage lors des prochaines éditions.

About Ulvaeus BALOGOUN

Directeur de Publication / Journaliste Multi-média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *